Français

Hier encore

Ce matin j’ai envie de vous emmener au Palais Garnier. J’y étais en juin pour voir le ballet La fille mal gardée. S’asseoir dans ce magnifique théâtre est déjà synonyme de grande émotion. Un duo avec Patrick Bruel pour une chanson pleine de cette beauté nostalgique dont Aznavour avait le secret. Patrick, comme son fils mort à l’âge de 25 ans. Charles Aznavour ne parlait pas volontiers de sa vie privée. Pourtant je devine dans son œuvre cette douleur silencieuse qui ne s’efface jamais, parce que j’ai la même sur le cœur. J’ai moi aussi eu un jour vingt ans et caressé la vie. Aujourd’hui je reconnais dans les yeux de quelqu’un cette lueur mystérieuse de l’enfant disparu.

Laisser un commentaire