Français

L’enfant qu’on était

Réveiller dans le regard des autres l’enfant qu’on était, c’est le meilleur moyen de rester soi-même.

Didier Van Cauwelaert

Voilà mon projet pour cette semaine. Mais pour quelqu’un comme moi, qui ne publie que très rarement des photos de soi sur les réseaux sociaux, voilà une entreprise bien périlleuse. Je me dis que c’est une chance d’avoir pu protéger mon image. Souvent je me demande ce que penseront les enfants d’aujourd’hui, dont on publie chaque instant de bonheur sur le net, quand ils seront adolescents. Cette traçabilité est quelque peu angoissante tant elle est incontrôlable. Cela devrait être un choix personnel d’avoir envie de se souvenir de l’enfant qu’on était.

AL1

 

1 réflexion au sujet de “L’enfant qu’on était”

Laisser un commentaire