Senza categoria

Sam Son

Mes yeux, irrités par la pollution de la grande ville, ont réclamé le regard de la mer. Alors, comme la nomade que je suis aime aller dormir ailleurs, j’ai profité de mes deux jours de congé consécutifs (une rareté à savourer) pour aller aérer mes poumons du côté de Sam Son, une station balnéaire autrefois prisée par les colons français, située à 180 kilomètres au sud de Hanoï. Aujourd’hui, ce lieu est fréquenté uniquement par les Vietnamiens. Les hôtels y sont nombreux le long de la promenade qui a des allures de Miami Beach, mais la majorité étaient fermés, puisqu’ils disent que c’est la saison d’hiver. N’empêche que pour moi cette grande baignoire était à la température idéale, je ne m’en suis pas éloignée et j’ai pu observer le patient travail des pêcheurs. Comme j’y étais l’unique touriste occidentale et que je n’ai guère fait de progrès en vietnamien, les surprises culinaires étaient au rendez-vous. En essayant de traduire le nom d’un plat qui me semblait contenir le mot « thon », Google Traduction me disait « chemise gratuite ». J’ai donc laissé faire le hasard et posé mon doigt sur un plat. C’est une assiette de palourdes qui a été déposée devant moi. 

https://www.tourdumonde5continents.com/sam-vietnam-station-balneaire-jb-seul-etranger/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s