Français

Le métier de prof

Dès qu’on parle une langue étrangère, les expressions du visage, des mains, le langage du corps changent. On est déjà quelqu’un d’autre.

Isabelle Adjani

Cette semaine, je vais parler du monde du travail, qui inspire si souvent le cinéma. Mon curriculum vitae atteste une certaine curiosité professionnelle et une grande envie de bouger à travers le monde. Comme on comprend mieux sa propre langue en apprenant une langue étrangère, il a fallu cet enthousiasme pour les langues étrangères pour me ramener à ma passion première, l’écriture, et me donner envie d’enseigner ma langue maternelle. Certes la francophonie ne représente pas une majorité sur cette planète et il y a déjà quelque temps que l’anglais a supplanté la pratique de la langue de Molière au niveau international, mais le français est encore la deuxième langue la plus apprise au monde. La vie de prof est une expérience enrichissante, surtout quand on enseigne aux adolescents. J’aime beaucoup leurs incertitudes et leur esprit de révolte. Je n’ai pas eu les pires élèves et je n’ai pas le look d’Amina, mais j’ai en mémoire de nombreuses anecdotes avec lesquelles je pourrais écrire une comédie.

Laisser un commentaire