Français

Mission impossible ?

Et si nous parlions ce matin de batterie ? C’est en mettant recharger mon téléphone ce matin que j’y ai pensé. Finalement nous sommes pareils à ces petits jouets électroniques, nous avons nous aussi besoin de recharger les batteries, et plus l’appareil est vieux plus les batteries se déchargent rapidement… Moi, je recharge les batteries dans la nature et les doses sont plutôt rares dans cette grande ville. Voilà pourquoi cette semaine de vacances à Pokhara m’a fait un bien fou. Même en me fatiguant sur les sentiers des alentours, un air plus sain a aéré mes poumons. Si les montagnes étaient encore très pudiques et refusaient souvent de se dénuder de leur voile de nuages, il y avait le lac où laisser voguer mes pensées.

Les célébrations de Dashain se sont terminées hier avec la pleine lune. En bas de chez nous, comme à chaque pleine lune, ils ont allumé des bougies autour du stupa (voir publication du 15 août).

L’énergie accumulée dans mes batteries pendant cette petite escapade m’a permis de réaliser une mission que je considérais dès lors impossible : ACHETER UN SCOOTER. Je l’ai pris rouge, comme le casque et les sandales, me souvenant de mon patron au Canada qui n’achetait que des voitures rouges, disant que statistiquement elles étaient moins souvent impliquées dans des accidents (parce que j’aime le rouge et que le conseil a sa valeur dans le chaos urbain). En regardant brûler les bougies autour du stupa, j’ai offert un verre de rouge à mes sympathiques voisins pour fêter la réussite de cette longue mission et célébrer l’anniversaire de l’un d’eux (plutôt satisfait de ne pas avoir toute la lumière braquée sur son vingt-neuvième anniversaire).

Pokhara

Laisser un commentaire