Senza categoria

Le tic-tac pour ne pas devenir toc-toc

Hier je vous racontais l’histoire du temps qui s’était arrêté sur le cadran de ma montre. J’ai alors pensé que je pourrais réapprendre à lire les heures dans le ciel, comme quand j’étais enfant et que j’attendais impatiemment l’heure du thé quand nous travaillions dans les champs.

Quelques heures plus tard, j’ai voulu ranger ma montre au fond du tiroir, oublier le passage du temps. J’ai alors surpris la course de la grande aiguille… Le mécanisme s’était remis en marche. Après le choc, ma montre aussi avait eu besoin d’une pause, elle avait laissé le temps se débrouiller sans elle, le temps avait filé trois heures en avant, mais elle se remettait dans la course sans rien changer à ses habitudes, suivant toujours son rythme saccadé, sans même essayer d’accélérer le pas. Alors, j’ai actionné la tige du remontoir et l’ai aidée à rattraper le temps perdu.

Ici à Katmandou, nous sommes désormais censés rester chez nous depuis ce matin six heures. Une jeune Népalaise est rentrée au pays depuis la France et a ramené dans ses bagages le virus au nom de bière. Elle est désormais à l’hôpital et sa famille en quarantaine… on recherche tous ceux qui ont eu un contact avec elle. Sachant le nombre de rapatriements qu’il y a eu ces derniers jours dans tous les sens sur les routes du monde (surtout les avions), c’est certain que ce royal désastre se sera encore plus propagé aux quatre coins de la planète.

oznorCOBR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s