Français

3. Divertissement

J’aime définir l’atelier d’écriture comme des vacances intelligentes. Que ce soit pour quelques heures, pour un week-end ou pour une semaine, cette activité permet le divertissement. Chacun devient l’artisan de son propre texte, le musicien qui fait ses gammes et harmonise sa voix. Que l’on dorme dans une tente ou dans un château, on est là pour se divertir, on ne vient pas chercher un prix littéraire. Parfois l’écriture nous emmène quelque part où on ne pensait pas aller, on revisite le passé, on s’envole vers le futur, on bouscule le présent, on suit sa voie…

Laisser un commentaire